Action de Recherche Partagée ALAF (AUPELF-UREF)
Document ALAF ALA1. Version 1.0. Dernière modification le 15 Décembre 1995.





logo

Traitement informatique des langues africaines : problèmes et perspectives

Émile Camara, Célestin Nstadi, Véronique Rey, Jean Véronis 






Copyright (c) Centre National de la Recherche Scientifique, 1995.

Creators of WWW documents pointing to this document are warned that its content and location may change without notice. This document is provided as is without any express or implied warranties. While every effort has been taken to ensure the accuracy of the information contained, the authors assume no responsibility for errors or omissions, or for damages resulting from the use of the information contained herein.

Permission is granted to make and distribute verbatim copies of this document for non-commercial purposes provided the copyright notice and this permission notice are preserved on all copies.


Résumé

L'accès aux technologies modernes de l'information, et en particulier à l'Internet qui commence à se développer dans les pays du Sud, risque d'être un phénomène à double tranchant: chance extraordinaire pour le développement de ces pays, il risque fort d'entraîner un nivellement linguistique et culturel. L'informatisation des langues, depuis leur simple affichage sur des écrans jusqu'aux outils spécialisés (correcteurs orthographiques et grammaticaux, dictionnaires en ligne, didacticiels, outils d'assistance à la traduction et de recherche documentaire, etc.) est une étape nécessaire à leur (sur)vie dans la nouvelle <<société de l'information>>. Cet article se propose de discuter du développement des technologies et du nécessaire traitement informatique des langues africaines. Il décrit tout d'abord le contexte social, technologique et culturel dans lequel ce développement s'insère, puis examine les problèmes spécifiques que pose, du point de vue technique, le traitement informatique des langues africaines et trace enfin un certain nombre de perspectives, à travers l'exemple d'un projet en cours associant des partenaires français, maliens et congolais.


Table des matières


Adresses

Émile Camara
Groupe pour le Traitement Informatique des Langues dans l'Enseignement
École Normale Supérieure
Bamako, Mali

Célestin Nstadi
Service des Langues Nationales
Institut National de Recherche et d'Action Pédagogiques
Brazzaville, Congo

Véronique Rey, Jean Véronis
Laboratoire Parole et Langage
CNRS & Université de Provence
29, Avenue Robert Schuman, 13621 Aix-en-Provence Cedex 1, France
e-mail: veronis@univ-aix.fr


Remerciements

Ce travail a bénéficié du concours de l'Agence francophone pour l'enseignement supérieur et la recherche (AUPELF*UREF; convention X14.10.03.01.1/95.04.1) Les auteurs tiennent par ailleurs à remercier Jean Doneux pour ses commentaires et son aide précieuse.


CNRS

NAVIGATOR

| Top | Next | ARP ALAF | LPL